Retour à l'accueil

Classification

Règne ----------------Animal
Embranchement ---Arthropodes
Classe --------------- Insectes
Sous classe --------- Ptérygotes
Super Ordre ------- Orthopteroidea
Ordre --------------- Orthoptera
Sous ordre -------- Ensifères
Super famille ----- Grylloidea
Famille ------------ Gryllidae

 

Généralités

Précisions entomologiques simplifiées mais nécessaires :
Avec les grillons, les criquets et les sauterelles qui possèdent aussi des pattes sauteuses, sont regroupés sous le nom d'Orthoptères. Une caractéristique commune aux Orthoptères, ainsi qu'aux Dictyoptères (Mantes et Blattes) et Chéleutoptères (Phasmes), est d'avoir des pièces buccales broyeuses et des ailes postérieures repliées, au repos, sous des ailes antérieures appelées élytres.


Les grillons constituent le groupe des Ensifères, comme les sauterelles, à l'inverse des criquets qui constituent le groupe des Caelifères.
La caractéristique la plus visible et reconnaissable des Ensifères est la présence d'antennes longues et fines, les femelles sont pourvues d'un appendice abdominal utilisé lors de la ponte (oviscapte, ou ovipositeur). Ce dernier permet d'identifier à coup sûr le sexe de ces espèces. L'oviscapte est un appendice servant uniquement à la ponte, ce n'est pas une arme de défense, comme le perçoivent bon nombre de personnes .

Couple de Gryllus bimaculatus adultes

 

Chez le grillon, le mâle stridule en soulevant de manière oblique ses deux élytres, c'est toujours l'élytre droit qui recouvre le gauche.C'est ce dernier qui porte sur sa face interne la râpe stridulante (archet) qui va engendrer un son en frottant contre le grattoir (plectum) de l'autre élytre. Par leur position, les élytres jouent le rôle d'amplificateur et de haut parleur, ainsi que de modulateurs de son.

 

Mâle  Gryllus bimaculatus chantant devant une femelle

 

Mâture et prêt à se reproduire, le mâle fabrique une petite enveloppe destinée à recevoir les spermatozoïdes, le spermatophore. Il va le déposer à la base de la tarrière (oviscapte) de la femelle lors de l'accouplement.
L'oviscapte de la femelle est constitué de 4 éléments externes, les valves (2 ventrales et 2 dorsales). Les valves ventrales ont pour rôle de perforer le substrat, tandis que les dorsales, occupant le volume ainsi créé, permettent à l'ovipositeur de s'enfoncer peu à peu dans le sol. Les œufs sont acheminés par l'oviscapte par un petit mouvement de va et vient (protraction et rétraction) toujours de la base vers l'extrémité. Au cours de ces mouvements , tout retour en arrière de l'œuf est impossible grâce à la présence des valves internes orientées vers l'avant comme des écailles.

Les grillons ont un développement hétérométabole, c'est à dire que la larve ressemble à l'adulte; les ailes croissent au fur et à mesure des mues.

Très sensibles à la pollution, ils sont un excellent indicateur de la qualité écologique de leur milieu (biotope)

 

Généralités sur l'élevage

Les grillons sont élevés pour servir de nourriture au Arthropodes et aux animaux insectivores.
Il peuvent facilement s'échapper en escaladant les joints de silicone du bac .
Les mâles, en age de se reproduire, ont besoin de s'exprimer par le chant. Il faut savoir qu'un élevage est assez bruyant, quoique non désagréable.

Ce sont des insectes très volontiers canibales, surtout au moment de la mue de leurs congénères. Dans un élevage , le canibalisme est une preuve de manque de nourriture, il faut y remédier au plus vite.
Une fois de plus, ces insectes sont totalement dépendants de l'attention apportée par leur éleveur.

 

Ou en trouver?

Dans les magasins communément appelés animalerie, un terme inapproprié à mon goût, ou chez des éleveurs professionnels ou amateurs

 

Le matériel

Il n'est pas nécessaire de disposer d'un grand espace,
Un bac de 60 X 30X 40 suffit.
Des emballages d'œuf en carton
Un système d'éclairage, une lampe de 20 watt, avec son alimentation électrique, une minuterie mécanique (maxi 50 F dans le rayon petit prix des grandes surface)
Un abreuvoir à oiseau
Une boite en plastique carrée avec son couvercle
Un tube de vaseline ou un grillage métallique fin
Une soucoupe en plastique

 

Pour éviter les fuites :

Soit couvrir le bac avec un grillage métallique, en général je le colle sur le cadre plastique de l'aquarium que j'ai préalablement décollé, avec grand soins !!!
Soit en déposant en haut du bac et sur tout le pourtour coté intérieur, un filet de graisse de vaseline d'environ 1 cm (ça se trouve en pharmacie) c'est aussi valable pour les blattes.

 

La nourriture

Elle sera composée de croquettes pour chien ou chat, déposée dans une petite coupe, il faut veiller à ce qu'il n'en manque jamais.
La salade verte (lavée) est aussi appréciée, ainsi que les morceaux de pomme ou poire (épluchée) , ou d'orange .
J'utilise un abreuvoir à oiseau, (à petite ouverture) pour qu'ils puissent s'abreuver, il faut toutefois remplir le fond avec du sable pour éviter qu'ils viennent s'y noyer.
La nourriture pour poissons exotiques donne de bons résultats, ainsi que le lait en poudre.

 

La reproduction

Lors des prélèvements nécessaires à la nourriture des insectivores, veillez à ne pas trop entamer le cheptel des femelles adultes (avec un gros abdomen). En effet, ce sont elles qui vont vous permettre de conserver votre élevage.
Je vous conseille de mettre de côté, dans un terrarium séparé , quelques couples avec un pondoir et tout ce qu'il faut pour leur assurer la survie (nourriture, eau, …).

 

Le pondoir

Il sera fabriqué à partir d'une boite en plastique avec couvercle ,là même que celle qui contient les souches de grillons que l'on trouve en animalerie.
Il faut découper le couvercle afin qu'il ne reste plus que les bords, ensuite collez un grillage (métallique) fin avec du joint colle, déposez à l'intérieur de la boite du terreau humide; personnellement j'y met de la tourbe blonde de sphaigne.
Introduisez le pondoir dans le bac, immédiatement après, les femelles vont venir pondre, en enfonçant leur ovipositeur dans le substrat à travers le grillage

Le grillage métallique est là pour éviter aux mâles de venir dévorer les œufs ;un grillage plastique ne résiste pas à leurs mandibules.

Oeufs de Gryllus bimaculatus

 

 

Le renouvellement

Les jeunes grillons doivent être dans un bac séparé des adultes sans quoi, bon nombre risque d'être dévoré.
Le pondoir sera retiré du bac des femelles pondeuses au bout d'une semaine. Il sera placé dans un petit bac, avec une lampe de 20 watt pour assurer la température d'environ 25 à 28°. Vous pouvez , pendant ce temps placer un nouveau pondoir, cela permet d'avoir des naissances échelonnées.
Les jeunes grillons naissent au bout de 35 jours et au bout de 8 à 9 mues ils seront adultes. Leur développement dure environ 7 semaines

Leur première nourriture est composée de farine pour poussins, de flocons pour poissons exotiques. On peut également y mettre des tranches de navet, ou des petits morceaux de feuille de chou. Dès que les jeunes mesurent environ 1 cm , ils peuvent rejoindre le bac des adultes

 

La croissance

Les grillons, qui sont des insectes à métamorphose incomplète, ont besoin d'effectuer des mues pour leur croissance. Pour ce faire, ils doivent disposer d'un support sur lequel ils peuvent s'agripper. L'idéal, ce sont encore les emballages d'œufs en carton; personnellement, j'en superpose 6 que je colle avec de la colle à bois.Je trouve que ça fait plus sérieux , du moins pour le respect de l'animal (risques d'écrasements).
Le substrat, sera composé de son, ou de boules de papier chiffonné. Le sable étalé sur une épaisseur d'1 cm donne lui aussi de bons résultats.
Il faut toujours un support pour les grillons, c'est un insecte qui a le défaut de ne pas savoir se redresser quand il se retrouve accidentellement sur le dos (au point d'en mourir de faim ou de soif).
Une lampe de 20watt leur apportera la chaleur nécessaire, entre 24 et 27°ainsi que la lumière. Un intervalle de 12h sur 24 est recommandé.

 

Autres photos

 

Patte antérieur de Gryllus bimaculatus avec le tympan
Tympan de Gryllus bimaculatus

 

Sélectionner le son en cliquant sur l'image ou le bouton correspondant au chant et patientez

Auteurs: Dominique Chambettaz (principalement) et Eric Detrez